Se libérer de la dépendance au tabac

Dimanche 31 mai, c'était la journée mondiale sans tabac.

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que d'ici peu, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an.

Et si vous aussi, vous décidiez d'arrêter de fumer...

La vie est plus appréciable sans la cigarette, infiniment plus et de multiples façons : énergie, bien-être et santé, sont le moindre de ces avantages.

Nous commençons tous à fumer pour des raisons futiles, généralement par mimétisme, lors d'occasions sociales, mais, une fois que nous sommes pris au piège, pourquoi continuons-nous ?

Aucun fumeur ne sait vraiment pourquoi il fume.

Ce qu'il sait, c'est qu'avant de tomber sous l'emprise de la cigarette, il n'avait aucun besoin de fumer.

Presque tous les fumeurs se rappellent que leur première cigarette avait un mauvais goût et qu'ils ont dû y mettre du leur pour devenir des vrais adeptes. L'aspect le plus ennuyeux est qu'ils sentent que les non-fumeurs ne perdent absolument rien et qu'ils se moquent même d'eux (surtout les jours sans tabac).

Cependant, comme les autres, les fumeurs sont des êtres humains intelligents et rationnels. Ils sont conscients de s'exposer à d'énormes risques pour leur santé et de dépenser une fortune en cigarettes au cours de leur vie. C'est pourquoi il leur apparaît nécessaire de trouver une explication rationnelle qui justifie leur habitude.

La véritable raison qui les pousse à continuer à fumer est une combinaison subtile de deux facteurs : la dépendance (physique) à la nicotine et la dépendance psychologique, véritable lavage de cerveau...

Chaque bouffée d'une cigarette délivre au cerveau, par l'intermédiaire des poumons et des vaisseaux sanguins, une petite dose de nicotine dont l'action est encore plus rapide que celle de la dose d'héroïne qu'un drogué s'injecte dans les veines. Si vous tirez vingt bouffées de votre cigarette, ce seront vingt doses de drogue que vous recevrez avec cette seule cigarette.

La nicotine est une drogue à action très rapide. Une cigarette terminée, le taux dans le sang se réduit environ de moitié en moins de trente minutes et des trois-quarts en moins d'une heure. Cela explique que la consommation moyenne tourne autour de vingt cigarettes par jour. Dès que le fumeur éteint sa cigarette, la nicotine quitte rapidement son organisme et il recommence à ressentir l'angoisse du manque de nicotine.

Le fumeur assimile ce manque au terrible traumatisme dont il souffre lorsqu'il essaye ou est forcé d'arrêter de fumer ; ce traumatisme est avant tout mental ; le fumeur se sent privé de son plaisir, de son "soutien".

En réalité, les vrais symptômes du manque de nicotine sont si légers que la plus grande partie des fumeurs ont vécu et sont morts sans même se rendre compte qu'ils étaient drogués. Quand nous utilisons la notion de dépendance à la nicotine, nous pensons simplement au fait de tomber dans l'habitude de fumer.

Il n'y a pas de douleur physique dans les symptômes de manque de nicotine. Il s'agit seulement d'un sentiment de vide, d'inquiétude, du sentiment que quelque chose manque : cela explique que tant de fumeurs assimilent le tabagisme au fait d'avoir à s'occuper les mains.

Tout ce que le fumeur sait, c'est qu'il a besoin d'une cigarette. Lorsqu'il l'allume, l'envie disparaît et il redevient, durant quelques minutes, satisfait et sûr de lui comme il était avant de devenir fumeur. Cette satisfaction n'est que temporaire car, afin de soulager cette envie, il doit fournir plus de nicotine à son corps. Dès que la cigarette est éteinte, l'envie lui reprend et la boucle est bouclée...

C'est une chaîne pour la vie, sauf si vous décidez de la briser.

Parmi les diverses méthodes de sevrage, l'hypnose séduit de plus en plus de fumeurs, bien décidés à en finir avec la cigarette. Et pour cause, l'hypnose offre d'excellents résultats pour se libérer du tabac et repose sur le mécanisme de la suggestion.

L'hypnothérapeute va modifier la perception que le fumeur a du tabac et l'aider à sortir de son emprise.


37 vues0 commentaire

Pour être informé des nouvelles publications,
inscrivez-vous à notre liste de diffusion.

Merci pour votre inscription !